Informer, partager, s'engager en Eure-&-Loir pour des alternatives ---- http://ensemble28.forum28.net
Adresse du site: http://ensemble28.forum28.net -- Pour contacter la rédaction : redaction@forum28.net L'ancien site reste accessible (non mis-à-jour) à l'adresse: http://ensemble.forum28.net

8, avenue Lénine / CinéParadis / Chartres / 6 mai / 20 h.

Quand :
6 mai 2019 @ 20 h 00 min Europe/Paris Fuseau horaire
2019-05-06T20:00:00+02:00
2019-05-06T20:15:00+02:00
Où :
CHARTRES - Les Enfants du Paradis
Coût :
Tarif et réductions habituels
Contact :
Amnesty International Chartres

Logo lumineux Les Enfants du paradis

Amnesty Logo large

Logo Collectif AERéSP28 avec sous-titre V.finale

Anna Pitoun

Anna Pitoun

Valérie Mitteaux

Valérie Mitteaux

8, ave­nue Lénine”

Un film de Valérie Mitteaux et Anna Pitoun (2017)

Débat en leur pré­sence

 

 

Présentation du docu­men­taire

8, ave­nue Lénine” est un docu­men­taire de socié­té sur Salcuta Filan et ses deux enfants, Denisa et Gabi. Une famille rom rou­maine qui vit en ban­lieue pari­sienne depuis 15 ans. Alors que de nom­breux res­pon­sables poli­tiques ne cessent d’affirmer que les Roms ont “voca­tion à ren­trer chez eux”, Salcuta fait la preuve que la France et l’Europe ont la capa­ci­té de les accueillir digne­ment et que lorsque c’est le cas, il n’y a plus de « ques­tion rom ». Car en tant qu’Européenne, Salcuta a choi­si. Et chez elle, c’est ici, en France.

 

La bande annonce

Quelques avis sur le film

 

Première par Thomas Baurez

On est dans ce que le docu­men­taire peut offrir de plus pur et com­plexe : une per­cep­tion du réel qui triche le moins pos­sible pour res­ti­tuer une véri­té nue.

La Croix par Corinne Renou-Nativel

Le docu­men­taire ne se résume pas à une suc­cess sto­ry. Il témoigne avec force des rejets dont font l’objet les Roms.

Le Nouvel Observateur par Xavier Leherpeur

Quinze ans pour racon­ter le des­tin d’une com­mu­nau­té bouc émis­saire et celui d’une mère qui refuse le fata­lisme auquel la condamnent les pou­voirs publics. Et dénon­cer notre pays, où les notions de droits de l’homme et d’égalité ne s’appliquent pas à tous. Certes, leur témoi­gnage manque par­fois de ciné­ma, mais la proxi­mi­té que les deux réa­li­sa­trices par­viennent à créer double notre empa­thie d’un sur­plus d’émotion.

Marie Claire par Emily Barnett

Le résul­tat, bou­le­ver­sant, redonne foi en l’humain.

 

WP2FB Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Partagez ce contenu