Informer, partager, s'engager en Eure-&-Loir pour des alternatives ---- http://ensemble28.forum28.net
Adresse du site: http://ensemble28.forum28.net -- Pour contacter la rédaction : redaction@forum28.net L'ancien site reste accessible (non mis-à-jour) à l'adresse: http://ensemble.forum28.net

La Traque des Résistants / Café historique / Bar Le Parisien / Chartres / 12 septembre / 18 h. 30

Quand :
12 septembre 2019 @ 18 h 30 min Europe/Paris Fuseau horaire
2019-09-12T18:30:00+02:00
2019-09-12T18:45:00+02:00
Où :
CHARTRES - Bar Le Parisien
49 rue Noël-Ballay
Coût :
Gratuit
Contact :
Centre Européen de Promotion de l'Histoire - François Barré
02 54 56 84 27

Jean Moulin photographié par le studio Harcourt en1937

Jean Moulin pho­to­gra­phié par le stu­dio Harcourt en1937

La Traque des Résistants Fabrice Grenard [Couverture]Qui a pro­vo­qué la chute de Jean Moulin ? Qui a livré d’Estienne d’Orves ? Qui est le traître à l’origine du déman­tè­le­ment du réseau du musée de l’Homme ? Qui se trouve der­rière la sou­ri­cière qui entraîne l’arrestation de Geneviève de Gaulle ? Quelles sont les méthodes des Allemands pour infil­trer les maquis ? Quel est le rôle des agents recru­tés par les ser­vices alle­mands dès juin 1940, les fameux « VM » ?

 

Pour expli­quer les coups ter­ribles por­tés à la Résistance, Fabrice Grenard, pour écrire son livre à par­tir duquel il a com­po­sé sa confé­rence, a consul­té les dos­siers consti­tués par les ser­vices secrets à la fin de la guerre et récem­ment déclas­si­fiés. Il a ras­sem­blé pour la pre­mière fois des infor­ma­tions et des docu­ments inédits sur les agents qui ont tra­vaillé pour l’occupant en infil­trant la Résistance. Ainsi, il raconte la traque des résis­tants par la police de Vichy, par l’Abwehr, par la Sipo-SD dont fait par­tie la Gestapo et par l’administration mili­taire alle­mande. La plu­part de ces affaires n’ont ces­sé d’alimenter des polé­miques et n’ont pas livré tous leurs secrets, comme le drame de Caluire. Cette enquête pal­pi­tante enri­chit à la fois l’histoire de l’occupation alle­mande et de la Résistance sur un aspect rare­ment abor­dé.

Fabrice GRENARD

Fabrice Grenard

Fabrice Grenard

Fabrice Grenard, his­to­rien, spé­cia­liste du ravi­taille­ment sous l’Occupation, de la Résistance et de l’histoire des maquis, est l’auteur notam­ment de La France du mar­ché noir (2008), Maquis noirs et faux maquis (2011) et Une légende du maquis : Georges Guingouin. Il était d’ailleurs, venu pré­sen­ter son livre de 2011 au Café his­to­rique de Chartres.

 

Le site pla­ce­des­li­braires pré­sente ain­si le der­nier ouvrage de Fabrice Grenard :

Klaus Barbie, le tortionnaire de Jean Moulin [AD Rhône-Lyon Métropole]

Klaus Barbie, le tor­tion­naire de Jean Moulin [AD Rhône-Lyon Métropole]

Ce que nous apprennent les archives des ser­vices secrets sur la chute de Jean Moulin, de Pierre Brossolette, d’Honoré d’Estienne d’Orves, du réseau du Musée de l’Homme, du réseau Alliance… Grâce à des archives inédites des ser­vices spé­ciaux fran­çais ce livre raconte com­ment les Allemands ont tra­qué les chefs des réseaux, des mou­ve­ments, et des maquis de 1940 à 1944. Il dévoile l’ac­tion redou­table des « V‑Man », ces agents enrô­lés par les ser­vices de répres­sion alle­mands (MbF, Sipo-SD, Abwehr) pour infil­trer la Résistance, et sans les­quels les prin­ci­paux coups de filets opé­rés par l’oc­cu­pant contre les chefs de la Résistance n’au­raient pas été pos­sibles. Voici dix-sept affaires célèbres éclai­rées sous un jour nou­veau comme l’ar­res­ta­tion de Jean Moulin à Caluire, la chute du groupe Manouchian, le déman­tè­le­ment du réseau Alliance diri­gé par Marie-Madeleine Fourcade, la tra­hi­son de Grandclément. D’autres, moins connues, sou­lèvent de graves ques­tions comme la chute après quelques mois d’exis­tence du réseau du Musée de l’Homme, le groupe de Vérité fran­çaise, ou la ten­ta­tive avor­tée d’im­plan­ta­tion du mou­ve­ment Combat en zone nord. On découvre aus­si la lutte entre les ser­vices secrets fran­çais et l’Abwehr au début de l’Occupation et les méthodes d’in­fil­tra­tion des maquis, notam­ment le rôle de la divi­sion Brandebourg dans le Sud-Est de la France en 1944. On découvre la Résistance telle que les Allemands l’ont com­bat­tue, et com­ment mal­gré les échecs, elle a su déjouer les pièges ten­dus. Trois cahiers pho­tos issus des archives inédites du Service his­to­rique de la Défense (SHD) com­plètent les récits menés comme des enquêtes his­to­riques. Frédéric Queguineur, archi­viste au Service his­to­rique de la Défense (SHD), res­pon­sable des archives des ser­vices spé­ciaux de la Seconde Guerre mon­diale, explique dans une courte intro­duc­tion la nature de ces archives ouvertes pour la pre­mière fois.

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Partagez ce contenu