Informer, partager, s'engager en Eure-&-Loir pour des alternatives ---- http://ensemble28.forum28.net
Adresse du site: http://ensemble28.forum28.net -- Pour contacter la rédaction : redaction@forum28.net L'ancien site reste accessible (non mis-à-jour) à l'adresse: http://ensemble.forum28.net

Silence de mort dans les médias !

Le Traité d’interdiction des armes nucléaires signé, dans le cadre de l’ONU, par 122 États, le 7 juillet der­nier, a été pas­sé qua­si sous silence par les médias dominants(1). Sans doute parce que la France, comme les 8 (offi­cielles ou non) autres puis­sances nucléaires, ne l’a pas signé. Elle a même boy­cot­té les négo­cia­tions enga­gées depuis décembre 2016. Pourtant, ce trai­té concré­tise l’article 6 du Traité de Non-Prolifération signé par la France en 1992 (2).

Dans l’Écho répu­bli­cain du 8 juillet 2017

Nagasaki après le bom­bar­de­ment de 1945

Ce nou­veau trai­té fait suite à la cam­pagne inter­na­tio­nale menée pour cet objec­tif depuis dix ans par un regrou­pe­ment d’ONG : ICAN (Campagne inter­na­tio­nale pour l’abolition des armes nucléaires). Les États qui ont été en pointe pour le défendre ont été l’Autriche, le Brésil, le Mexique, l’Afrique du Sud, la Suède, l’Irlande et la Nouvelle-Zélande.

Loin de son­ger à réduire son arse­nal, la France pré­voit au contraire le dou­ble­ment d’ici à 2025 du bud­get de la force de dis­sua­sion nucléaire par rap­port à 2013 et, dans son dis­cours devant le Congrès, Macron a décrit la dis­sua­sion comme « la clé de voûte de la sécu­ri­té en France ». Or, celle-ci est fon­dée sur le prin­cipe du bom­bar­de­ment aveugle des popu­la­tions civiles à l’aide d’armes nucléaires en repré­sailles à une éven­tuelle  agres­sion. Sans uti­li­té mili­taire et stra­té­gique, l’arme nucléaire n’a d’ailleurs ser­vi qu’à exter­mi­ner les popu­la­tions civiles lors des deux bom­bar­de­ments amé­ri­cains d’août 1945 sur Hiroshima et Nagasaki.

Pour Ensemble!, qui a adop­té, dès son Assemblée géné­rale consti­tu­tive des 31 jan­vier et 1er février 2015 sa posi­tion : pour une sor­tie du nucléaire mili­taire et civil dans le cadre de la tran­si­tion éner­gé­tique et de la néces­saire mobi­li­sa­tion contre la mili­ta­ri­sa­tion du monde”, cette signa­ture est un encou­ra­ge­ment. Ainsi, les armes nucléaires rejoignent la liste des armes inter­dites par la com­mu­nau­té inter­na­tio­nale : les armes bio­lo­giques (1975), les armes chi­miques (1997), les mines anti­per­son­nel (1999), et les bombes à sous-muni­tions (2010).

La France doit sou­te­nir, voter et rati­fier le trai­té d’in­ter­dic­tion des armes nucléaires ! 

Ensemble! sera par­tie pre­nante des actions en ce sens qui sont ou seront enga­gées dans les semaines et mois à venir par les orga­ni­sa­tions et regrou­pe­ments anti­nu­cléaires et paci­fistes.

______

1. L’Écho répu­bli­cain y a consa­cré en tout et pour tout sept courtes lignes et demi, le qua­li­fiant de sym­bo­lique…

2. «  Chacune des Parties au Traité s’engage à pour­suivre de bonne foi des négo­cia­tions sur des mesures effi­caces rela­tives à la ces­sa­tion de la course aux arme­ments nucléaires à une date rap­pro­chée et au désar­me­ment nucléaire, et sur un trai­té de désar­me­ment géné­ral et com­plet sous un contrôle inter­na­tio­nal strict et effi­cace. »

CARTE-ARMES-ICAN
WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Partagez ce contenu