Skip to content
Informer, partager, s'engager en Eure-&-Loir pour des alternatives ---- http://ensemble28.forum28.net
Adresse du site: http://ensemble28.forum28.net -- Pour contacter la rédaction : redaction@forum28.net L'ancien site reste accessible (non mis-à-jour) à l'adresse: http://ensemble.forum28.net

Maternité de Châteaudun
Qui dit quoi ?

 

Comité et syn­di­cats unis pour sau­ver la mater­ni­té et l’hôpital

Châteaudun Manif Maternité 16-12-2017

Pascal Delorme (Comité de défense)

Châteaudun Manif Maternité 16-12-2017 r Laure Buissière CFDT Jean Hardy ancien maire

Laure Buissière (CFDT)

Pascal Delorme, membre du Comité de défense(1) fait savoir que la car­dio­lo­gie est désor­mais fer­mée ! « Nous refu­sons d’être les sacri­fiés de la République » s’exclame-t-il. « L’ARS ne peut à elle seule déci­der des besoins de l’offre de soins de notre ter­ri­toire, les usa­gers, les élus, les pro­fes­sion­nels de san­té, les par­te­naires sociaux locaux ont connais­sance de nos besoins sani­taires ».

Il annonce une réunion publique ven­dre­di 12 jan­vier à 18 h, Salle Gaston Couté, à l’appel du Comité.

Laure Buissière, de la CFDT, demande aux manifestant.e.s de « ne pas croire qu’en fer­mant des lits on revien­dra à l’équilibre » et s’élève contre les sup­pres­sions d’emplois à venir.

Pour la CGT de l’hôpital, Joëlle Auvray dénonce une ges­tion des hôpi­taux publics à la manière des entre­prises pri­vées, « on n’y accueille plus de malades, on y accueille des clients ». Elle énu­mère le voca­bu­laire tech­no­cra­tique qui tra­hit ces muta­tions. Des chiffres montrent l’ampleur des attaques : l’ARS(2) a pro­gram­mé la fer­me­ture de 650 lits en région Centre, 96 lits à Chartres sur 3 ans, on parle de 400 à Tours.

Arnaud Pionnier de FO dépar­te­men­tal rap­pelle les dates clés des réformes suc­ces­sives de l’hôpital public : tari­fi­ca­tion à l’activité en 2007, mise en place des ARS en 2010.

Les élus dans le cor­tège

Dans le cor­tège, des élu.e.s des com­munes petites et moyennes assument leur désac­cord et leur inquié­tude.  Des motions ont été adop­tées par la com­mune de Châteaudun, par le Grand Châteaudun et par plu­sieurs conseils muni­ci­paux de com­munes.

Mme Nicol, est élue de St Hilaire /Yerre, C.C. de Cloyes-les-Trois Rivières éloi­gnée de 60 km de Chartres. Pour les habi­tants de cette com­mune l’hôpital de Châteaudun et sa mater­ni­té sont indis­pen­sables. Une motion a été votée par le Conseil muni­ci­pal pour le main­tien de la mater­ni­té.

Bruno Perry, le Maire de la com­mune de Yèvres, ville de la C.C. du Grand Châteaudun se dit favo­rable à un véri­table amé­na­ge­ment du ter­ri­toire avec un vrai par­te­na­riat, « pas une fusion-absorp­tion(3) qui semble se des­si­ner actuel­le­ment ». Par contre, à l’avenir, le maire n’est pas oppo­sé à un GHT(4), même élar­gi à Orléans, tout en pen­sant pos­sible de main­te­nir des ser­vices de proxi­mi­té.

Le Maire de Châteaudun refuse « un hôpi­tal réduit à peau de cha­grin »

Châteaudun Manif Maternité 16-12-2017 u Alain Venot maire Philippe Vigier député

Avec écharpes tri­co­lores, P.Vigier (dépu­té) et A.Venot (maire)

Alain Venot com­mence par remer­cier les orga­ni­sa­teurs et « tous ceux qui se sont mobi­li­sés, parce qu’ils ont com­pris l’enjeu » dont les élus des ter­ri­toires concer­nés. « Une menace comme celle qui est en face de nous, je n’en ai jamais connu ! » affirme-t-il. Le Maire dénonce en pesant ses mots un manque de bon sens et « une une vraie logique poli­tique, une démarche par­fai­te­ment concer­tée ». Il consi­dère que « la créa­tion des GHT est une menace ». Se tour­nant vers le Président du Conseil dépar­te­men­tal, Claude Térouinard, il ajoute que ce qui est en jeu c’est l’égalité d’accès aux soins pour le sud du dépar­te­ment. Il se dit cer­tain que se pré­pare une « fusion-absorp­tion ». « Le GHT c’est une machine infer­nale dont il peut sor­tir le meilleur et le pire ». C’est un véri­table enjeu pour le ter­ri­toire qui se trou­ve­ra fra­gi­li­sé par la fer­me­ture de la Maternité et l’affaiblissement iné­luc­table de l’Hôpital.

Le Maire n’hésite pas à don­ner les preuves d’une volon­té de mise à l’écart de l’hôpital de Châteaudun. Selon lui, à la der­nière réunion à Chartres, les gyné­co­logues de Châteaudun n’ont pas été conviés. Le pro­jet médi­cal par­ta­gé actuel­le­ment pré­sen­té a été fait « par l’administration et les méde­cins de Chartres au pro­fit de l’hôpital de Chartres » accuse-t-il. Un pro­jet que Chartres avait ten­té d’imposer, au pre­mier tri­mestre de cette année, et auquel le retrait de Châteaudun, La Loupe et Nogent-le-Rotrou de la direc­tion com­mune (en place depuis fin 2015) a mis un frein. Cependant, le GHT est en route ain­si que son pro­jet médi­cal par­ta­gé (PMP) : les élus y ont décou­vert des déci­sions de fer­me­tures dans un docu­ment du 3 octobre, la trans­for­ma­tion de la mater­ni­té en centre de péri­na­ta­li­té y était déjà ins­crite, jusqu’à un plan social de recon­ver­sion des per­son­nels.

 Le sys­tème de san­té « qui répon­dait aux besoins », « on est en train de le détruire »

Châteaudun Manif Maternité 16-12-2017 Pour qu’un pro­jet puisse être pré­sen­té par les dif­fé­rents acteurs, les élus ont insis­té auprès de la Directrice de l’ARS(5) afin qu’un col­lec­tif de tra­vail soit créé à Châteaudun : il réuni­ra dès cette semaine quatre groupes de tra­vail dis­tincts, com­po­sés pour l’un de méde­cins (libé­raux et hos­pi­ta­liers), pour un autre de per­son­nels de l’hôpital, pour le troi­sième d’usagers (dont le Comité de défense) et pour le qua­trième d’élus. Objectifs : faire un bilan et des pro­po­si­tions. Ses cri­tères : le Maire sou­haite « une pro­po­si­tion glo­bale, accep­table, rai­son­nable » qui ne puisse pas être refu­sée.

 

Le dépu­té : « Ils ont fait un pro­jet dans notre dos »

Philippe Vigier, dépu­té de la 4ème cir­cons­crip­tion, à son tour, féli­cite la foule : « La force de ce matin c’est d’être unis », selon lui « ce com­bat sera très dif­fi­cile ». Il assure que les élus seront « les porte-voix de la popu­la­tion et des pro­fes­sion­nels » auprès du Ministère et de l’ARS.

Il rap­pelle sa dénon­cia­tion de la déser­ti­fi­ca­tion médi­cale. « Quand on parle de cohé­sion des ter­ri­toires l’accès aux soins c’est la pre­mière des exi­gences ». Il énu­mère quatre ser­vices indis­pen­sables à ses yeux : les Urgences, la Maternité, la Cardiologie, la Pneumologie.

Il attend de la direc­trice de l’ARS* qu’elle dise aux hôpi­taux de Chartres qu’« on doit tra­vailler tous en réseau, avec d’autres par­te­na­riats, mais qu’en aucun cas on ne peut aban­don­ner un ter­ri­toire ».

Il sug­gère à l’auditoire plu­tôt sur­pris et amu­sé de blo­quer l’autoroute si néces­saire.

Que peut faire la région ?

 

Châteaudun Manif Maternité 16-12-2017 w sages-femmes

Les sages-femmes de la mater­ni­té : « Cigognes pas pigeonnes ! »

Nous avons inter­ro­gé le Conseiller régio­nal Fabien Verdier, pré­sent à cette mani­fes­ta­tion. Il pré­cise que la ges­tion des hôpi­taux ne fait pas par­tie des attri­bu­tions du Conseil Régional mais il évoque l’engagement finan­cier de la Région dans les Maisons de san­té plu­ri­dis­ci­pli­naires. Plus de 50 ont été ouvertes, l’objectif est d’arriver à 100.

La Région finance les Instituts de for­ma­tion en soins infir­miers et d’aides-soignantes donc la for­ma­tion Ifsi-Ifas de Châteaudun.

Fabien Verdier s’est adres­sé au pré­sident du CROM (Conseil régio­nal de l’ordre des méde­cins) pour trou­ver un gyné­co­logue obs­té­tri­cien pour la mater­ni­té de Châteaudun. Il juge impor­tant de se mobi­li­ser « pour évi­ter que le ter­ri­toire se délite, sinon les gens se sentent aban­don­nés ».

_______

1. Comité pour l’amélioration du ser­vice public de l’Hôpital de Châteaudun.

2. Agence régio­nale de san­té.

3. Opération admi­nis­tra­tive et finan­cière consis­tant à faire dis­pa­raître un petit éta­blis­se­ment hos­pi­ta­lier en l’intégrant dans un plus grand.

4. Groupement hos­pi­ta­lier de ter­ri­toire.

5. Mme Bouygard, direc­trice géné­rale de l’ARS Centre-Val de Loire depuis le 16 mars 2016.

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Partagez ce contenu
Scroll To Top