Informer, partager, s'engager en Eure-&-Loir pour des alternatives ---- http://ensemble28.forum28.net
Adresse du site: http://ensemble28.forum28.net -- Pour contacter la rédaction : redaction@forum28.net L'ancien site reste accessible (non mis-à-jour) à l'adresse: http://ensemble.forum28.net

Nucléaire en région Centre-Val de Loire :
EDF achète des terrains en catimini

Logo Sortir du nucléaire

Communiqué du 31 octobre 2018

 

En cati­mi­ni, EDF acquiert des ter­rains près des cen­trales pour conti­nuer la fuite en avant dans le nucléaire !

 

Pendant que le gou­ver­ne­ment pro­cède aux der­niers arbi­trages sur la Programmation Pluriannuelle de l’Énergie (PPE), le groupe EDF SA, sans attendre, est en train d’acheter mas­si­ve­ment des ter­rains à proxi­mi­té des cen­trales nucléaires en vue de nou­veaux pro­jets. Le Réseau “Sortir du nucléaire“ appelle à faire bar­rage à cette fuite en avant.

Centrale-nucleaire-Saint-Laurent-des-eaux [WMC Suaudeau 2016]

Centrale de Saint-Laurent-des-Eaux (Loir-&-Cher)

Alors que la PPE n’est pas encore ren­due publique et que des « docu­ments de tra­vail » au sta­tut incon­nu évoquent des pro­jets aus­si dan­ge­reux que pro­fon­dé­ment irréa­listes (pro­lon­ga­tion des cen­trales vieillis­santes, nou­veaux réac­teurs en pro­jet…), EDF aurait déjà com­men­cé à acqué­rir des ter­rains autour de l’ensemble de ses cen­trales nucléaires afin “de faci­li­ter la réa­li­sa­tion éven­tuelle de nou­veaux pro­jets per­met­tant la pro­duc­tion d’électricité décar­bo­née”. Comme le confirme EDF elle-même, ces ter­rains ne sont pas des­ti­nés à ins­tal­ler des pan­neaux pho­to­vol­taïques !

À ce jour, trois pro­jets d’acquisition sont déjà connus en région Centre-Val de Loire : 140 hec­tares déjà acquis autour de la cen­trale de Belleville (Cher), 116 pré­vus près de Saint Laurent des Eaux (Loir-et-Cher) et 120 près de la cen­trale de Chinon (Indre-et-Loire). Les ter­rains concer­nés près de ce der­nier site sont d’ailleurs situés en zone inon­dable (1). Le Réseau “Sortir du nucléaire“ mobi­lise actuel­le­ment ses groupes pour obte­nir plus d’informations sur d’éventuelles acqui­si­tions près des autres cen­trales.

Nous dénon­çons la stra­té­gie du fait accom­pli d’EDF, qui, en acqué­rant du fon­cier, pour­suit sa fuite en avant avec des pro­jets nucléaires aus­si absurdes que dan­ge­reux. S’agit-il de pré­emp­ter du ter­rain pour de futurs réac­teurs (EPR ou autres), ou encore de ména­ger un « plan B » pour l’implantation du pro­jet de pis­cine de com­bus­tible usé jusqu’ici pré­vu sur le site de Belleville-sur-Loire (2) ? Dans tous les cas, il s’agirait d’un risque impo­sé aux popu­la­tions, alors même que celles-ci sont mas­si­ve­ment oppo­sées à la pour­suite du nucléaire et à la construc­tion de nou­velles cen­trales (3). En pro­cé­dant en cati­mi­ni, EDF sou­haite faire le vide et avoir les cou­dées franches pour contour­ner les oppo­si­tions.

Nous dénon­çons éga­le­ment l’implication de la SAFER, qui se charge des études en vue des acqui­si­tions et des contacts avec les pro­prié­taires (du moins en région Centre-Val de Loire). Alors que celle-ci est cen­sée « [œuvrer] prio­ri­tai­re­ment à la pro­tec­tion des espaces agri­coles, natu­rels et fores­tiers » (4), elle sort tota­le­ment de son rôle en favo­ri­sant les pro­jets nucléaires d’EDF. Le pes­si­misme des agri­cul­teurs concer­nés laisse devi­ner une pres­sion insi­dieuse pour céder leurs ter­rains.

Centrale_Nucléaire_de_Chinon [WMC LPTL 2011]

Centrale de Chinon (Indre-&-Loire)

Nous appe­lons les pro­prié­taires fon­ciers sol­li­ci­tés à ne pas vendre leurs ter­rains à EDF et ain­si à ne pas confor­ter les pro­jets de l’entreprise, qui cherche à impo­ser sa loi et faire per­du­rer le nucléaire. Nous appe­lons éga­le­ment les élus locaux à ne pas se lais­ser ber­ner. Quand EDF aura acquis les ter­rains, ceux-ci n’auront plus leur mot à dire, et encore moins la popu­la­tion.

Nous appe­lons les citoyens, pay­sans, pro­tec­teurs de l’environnement, acteurs du tou­risme et des éner­gies renou­ve­lables, à faire échec à toutes les ten­ta­tives d’EDF de relan­cer pour de nou­velles décen­nies un nucléaire mori­bond. Alors que l’EPR de Flamanville est un fias­co avé­ré, envi­sa­ger de nou­veaux réac­teurs est une aber­ra­tion envi­ron­ne­men­tale, éner­gé­tique et éco­no­mique, qui met­trait un coup d’arrêt à toute tran­si­tion éner­gé­tique digne de ce nom.

________

1. En cas de crue mil­lé­nale de la Loire, ces ter­rains pour­raient être inon­dés, comme le montrent les cartes et rap­ports offi­ciels.

2. Ce pro­jet de « pis­cine cen­tra­li­sée » serait des­ti­né à sto­cker pen­dant un siècle des com­bus­tibles usés dont l’industrie nucléaire ne sait que faire, le site de La Hague étant bien­tôt satu­ré.

3. Rappelons que le panel de citoyens tiré au sort dans le cadre du débat public sur la pro­gram­ma­tion plu­ri­an­nuelle de l’énergie s’était oppo­sé à 67% à déci­der la construc­tion de nou­veaux EPR.

4. Cf article L 141–1 du code rural

WP2FB Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Partagez ce contenu