Skip to content
Informer, partager, s'engager en Eure-&-Loir pour des alternatives ---- http://ensemble28.forum28.net
Adresse du site: http://ensemble28.forum28.net -- Pour contacter la rédaction : redaction@forum28.net L'ancien site reste accessible (non mis-à-jour) à l'adresse: http://ensemble.forum28.net

Budget d’austérité : Les enseignants
dans les rues de Chartres

À l’occasion de la jour­née de grève natio­nale dans l’Éducation natio­nale à l’appel de l’Intersyndicale FSU, SGEN-CFDT, SNALC, UNSA-Éducation, une mani­fes­ta­tion dépar­te­men­tale a eu lieu à Chartres. Localement, elle était appe­lée par la FSU, l’UNSA-Éducation et le SGEN-CFDT.  Elle a ras­sem­blé 250 mani­fes­tants entre la place des Halles et le par­vis de la Préfecture.

Les dra­peaux de la FSU étaient très lar­ge­ment majo­ri­taires mais, outre quelques uns de l’UNSA-Éducation et du SGEN-CFDT, on notait la pré­sence de ceux de deux autres orga­ni­sa­tions : la CGT-Éduc’action et SUD-Éducation. Le slo­gan le plus repris a été « Pas de répu­blique sans ser­vice public », un autre s’est aus­si taillé un petit suc­cès : « Avant d’taper sur les fonc­tion­naires / Faut se sou­ve­nir à quoi ça sert ! / Fonctionnaire c’est pas un gros mot / C’est pour per­mettre qu’on soit égaux ! »

Avant que les délé­gués soient reçus par la secré­taire géné­rale de la Préfecture, les porte-paroles ont déve­lop­pé les rai­sons et les reven­di­ca­tions de la grève. Pierre Licout (FSU) : « Nous mani­fes­tons pour dénon­cer les choix bud­gé­taires qui s’inscrivent dans la conti­nui­té des poli­tiques d’austérité […] qui n’ont qu’un seul objec­tif per­mettre le finan­ce­ment des cadeaux fis­caux aux plus riches et aux grandes entre­prises. À l’opposé, il est néces­saire d’investir dans l’Éducation […] pour per­mettre la réduc­tion des effec­tifs par classe […] préa­lable indis­pen­sable pour per­mettre à l’école et à ses per­son­nels de rem­plir leurs mis­sions d’élévation du niveau de qua­li­fi­ca­tion et de réduc­tion des inéga­li­tés sociales comme sco­laires. » Et le repré­sen­tant de la FSU de fus­ti­ger la néga­tion par le ministre Blanquer de la pro­fes­sion­na­li­té des ensei­gnants « Il ya dans les cou­loirs du minis­tère comme dans ceux de Matignon, une véri­table hos­ti­li­té à l’égard des ensei­gnants et des fonc­tion­naires. » Il conclut : « Le com­bat conti­nue ! »

Cloé Besnard (UNSA-Éducation) cri­tique les réduc­tions de postes pré­vues et les 2 heures sup­plé­men­taires impo­sées dans le second degré, le ministre ayant le culot de les pré­sen­ter comme une « bonne nou­velle » pour le pou­voir d’achat. « Gagner plus en tra­vaillant plus, ce n’est pas être mieux rému­né­ré. » Pour le pri­maire, « au SE-UNSA, nous vou­lons que les effec­tifs soient limi­té à 24 par classe, 20 en REP et REP+. » « L’Éducation n’est pas une variable d’ajustement […] Tous les élèves méritent des condi­tions d’apprentissage de qua­li­té, cela passe par des lignes poli­tiques qui ne s’inspirent pas exclu­si­ve­ment du libé­ra­lisme. »

Au sombre tableau dres­sé par ses cama­rades le porte-parole CGT ajoute « Les salaires tou­jours blo­qués. On voit bien que le PPCR (1) est une arnaque. Le pou­voir d’achat a bais­sé de 14% depuis le début des années 2000, c’est into­lé­rable. » Il cri­tique les réformes des lycées et des lycées pro­fes­sion­nels : « L’élève doit être uti­li­sé le plus rapi­de­ment pos­sible pour un emploi au mépris de l’émancipation et d’une culture géné­rale. » Il ter­mine en évo­quant « La répres­sion syn­di­cale qui s’abat sur les secré­taires aca­dé­miques de la CGT-Éduction et du SNETAA-FO. Ces deux col­lègues d’un lycée de Romorantin sont pour­sui­vis pour leur pra­tique syn­di­cale, on leur reproche de nuire au bon fonc­tion­ne­ment de l’établissement. La Rectrice veut les muter d’office. » Il appelle à les sou­te­nir (2). «  Il faut pour­suivre le com­bat, la lutte syn­di­cale est impé­ra­tive  pour pou­voir mener les luttes à venir. »

Le repré­sen­tant de SUD-Éducation insiste sur la pour­suite de l’action : « Aujourd’hui, c’est une jour­née de lutte, mais ce n’est pas suf­fi­sant. Nous ne devons pas nous conten­ter du 12 novembre pour agir. La lutte doit être per­ma­nente et conti­nuée. Le 12 ne sera pas la fin mais le début du mou­ve­ment. »

______

  1. Parcours Professionnel Carrières et Rémunérations.
  2. On peut signer la péti­tion de sou­tien par ce lien.
WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Partagez ce contenu
Scroll To Top