Informer, partager, s'engager en Eure-&-Loir pour des alternatives ---- http://ensemble28.forum28.net
Adresse du site: http://ensemble28.forum28.net -- Pour contacter la rédaction : redaction@forum28.net L'ancien site reste accessible (non mis-à-jour) à l'adresse: http://ensemble.forum28.net

Suivez les étapes de l’Atomik
Tour en Centre-Val de Loire

 

Comme nous l’annoncions dans notre article du 21 mai der­nier, l’Atomik Tour par­court la région Centre-Val de Loire pour sen­si­bi­li­ser aux risques nucléaires. Au fur et à mesure de ses étapes dans notre région, nous ren­dons compte du blog tenu par les par­ti­ci­pants. Les étapes les plus anciennes sont en fin de colonne, les plus récentes en haut.

Le périple de l’Atomik Tour en région Centre Val de Loire est main­te­nant ter­mi­né, nous sou­hai­tions bon vent à toute l’équipe qui pour­suit son périple mili­tant en France jusqu’au 8 août.

 

Du 23 au 26 juin : En Touraine

 

Le dimanche 23, l’Atomik Tour arrive chez ses hôtes, membres du comi­té NDDL-Bure : dis­cus­sion fort inté­res­sante, notam­ment sur les luttes syndicales.Lundi, après un repas par­ta­gé dans les locaux de la SCOP « l’Engrenage », coopé­ra­tive d’éducation popu­laire, 4 mili­tants locaux (SDN Touraine et Comité Bure) se joignent à l’Atomik Tour pour un par­tage de paroles près de la Fac de Tours : très nom­breux échanges avec une popu­la­tion jeune. La pra­tique du « par­tage de paroles » plait beau­coup aux mili­tants locaux !

Atomik Tour à Tours au pont Wilson près de la fac de Lettres

Atomik Tour à Tours au pont Wilson près de la fac de Lettres

En soi­rée : débat co-ani­mé par la Confédération Paysanne 37, l’Atomik Tour, SDN Touraine et le comi­té Bure pour un sujet en deux par­ties : l’achat de terres agri­coles par EDF et les déchets nucléaires… En plus des per­sonnes qui font par­tie des orga­ni­sa­tions inter­ve­nantes, il y a des per­sonnes du Collectif Climat, de « Résistance à l’Agression Publicitaire», l’Université Populaire de Tours etc. : débat fort nour­ri et pistes d’actions locales qui se des­sinent.

Le len­de­main, encore un par­tage de paroles en centre-ville, à l’ombre des arbres (35° obligent!) : encore beau­coup d’échanges.

En tout, plus de 90 per­sonnes ont été ren­con­trés et leurs paroles gla­nées… Majoritairement un sou­hait d’en finir avec le nucléaire notam­ment à cause des risques et des déchets, mais beau­coup de manque d’information dénon­cé, d’incertitudes quant aux solu­tions de « rem­pla­ce­ment ». Néanmoins, l’idée de dimi­nuer for­te­ment notre consom­ma­tion est très sou­vent évo­quée.

Atomik Tour à Tours devant la Poste

Atomik Tour à Tours devant la Poste, bou­le­vard Béranger

Le soir, l’Atomik-Tour est pré­sent à l’AG des Gilets Jaunes.. puis une pro­jec­tion de docu­men­taire sur le pro­jet CIGEO et la résis­tance à Bure s’ensuit à l’intérieur de la Maison du Peuple.

En plus de mili­tants locaux, il y avait quelques gilets jaunes, des jeunes mili­tantes d’Extinction Rebellion, le groupe Greenpeace local , le réseau fémi­niste 37, des per­sonnes inves­ties contre le nucléaire mili­taire et pour le sou­tien aux migrants, etc. Les ques­tions tour­nèrent beau­coup à la fois sur les ques­tions des risques du pro­jet d’enfouissement, des alter­na­tives à ce pro­jet, de la répres­sion contre les divers mou­ve­ments sociaux et de «conver­gence de luttes ».

L’organisation d’un bus pour les 28 et 29 sep­tembre à Nancy est annon­cée… alors, à bien­tôt !

Puis sur la magni­fique route du départ, entre Tours et Angers, arrêt devant la cen­trale de Chinon.

Petit entre­tien avec un mili­tant local qui nous pré­sente le site :

On y trouve 4 réac­teurs en acti­vi­té, 3 réac­teurs arrê­tés (ancienne filière gra­phite-gaz) en cours de décons­truc­tion, l’atelier des maté­riaux irra­diés et un maga­sin inter­ré­gio­nal de sto­ckage de com­bus­tible neuf des­ti­né aux réac­teurs de la filière à eau pres­su­ri­sée REP du parc nucléaire fran­çais (par exemple ceux qui devront ali­men­ter l’EPR de Flamanville).

On en pro­fite pour faire une petite pho­to de sou­tien à Bure !

Énorme mer­ci à nos hôtes si com­ba­tifs et à tou-te-s les mili­tant-te-s qui nous ont accom­pa­gnés, nour­ris et racon­té un pan de l’histoire locale !

Atomik Tour devant la centrale de Chinon

Atomik Tour devant la cen­trale de Chinon

 

Du 20 au 22 juin : Blois

 

Pour sa 40 ème étape, l’Atomik Tour s’est arrê­té à Blois (tout près de la cen­trale de St Laurent des Eaux).

La camion­nette de l’Atomik Tour est arri­vé le 20 en fin d’après midi : dif­fu­sion au ciné­ma “Les Lobis” de Blois du film “Un héri­tage empoi­son­né” en pré­sence de la réa­li­sa­trice. Un public assez nom­breux et tota­le­ment séduit par le pro­pos du film sui­vi d’un débat fort inté­res­sant et dyna­mique !

Vendredi 21 jour­née off (repos bien méri­té pour l’Atomik Tour mais nom­breux échanges infor­mels)

Samedi matin ren­dez-vous à 10h30 ( place de la répu­blique Blois) pour un par­tage de paroles façon “Atomik Tour”, avec 12 militant.e.s du Comité Bure 41 et SDN41 : ambiance sym­pa­thique et échanges fruc­tueux avec les pas­sants et les pas­santes. A la ques­tion “la France nucléaire, vous y tenez ? “. Une grande majo­ri­té a répon­du NON.

Atomik Tour Blois

Devant la gare de Blois

Puis pique-nique et après-midi avec le groupe à débrie­fer. Enfin soi­rée pour l’Atomik Tour très cha­leu­reuse chez des membres du Comité et actifs sur NDDL.

Dimanche : repas par­ta­gé chez une membre du Comité. Dans le jar­din : moment convi­vial et bilan de ces 3 jours, écha­fau­dage de pers­pec­tives, notam­ment la reprise par le groupe de la pra­tique de « par­tage de paroles » .

Nous ter­mi­nons la ren­contre vers 17h, nous remer­cions vive­ment l’Atomik Tour, et nous nous pro­met­tons d’être nombreux⋅es les 28/29 sep­tembre à Nancy!!

Compte-ren­du rédi­gé par le Comité Stop Bure 41

 

Du 17 au 19 juin – Belleville-sur-Loire

 

C’est sur les terres de la Centrale de Belleville-sur-Loire que l’Atomik Tour fait sa 39ème escale.

La pre­mière jour­née, assez calme, nous per­met de nous repo­ser après un week-end char­gé pas­sé au congrès du réseau Sortir Du Nucléaire. On retrouve le soir quelques militant.e.s locaux pour dis­cu­ter et échan­ger sur nos impli­ca­tions res­pec­tives lors d’un repas par­ta­gé.

Atomik Tour Partage-de-paroles-Nevers

Comme à chaque étape, par­tage de paroles à Nevers

Le len­de­main, mar­di, nous pre­nons la route pour Nevers où nous fai­sons un par­tage de paroles. C’est l’occasion pour les anti­nu­cléaires locaux de dis­cu­ter avec la popu­la­tion, et comme dans la majo­ri­té des villes fran­çaises, le Non l’emporte lar­ge­ment à la tra­di­tion­nelle ques­tion « La france nucléaire, vous l’aimez ? ».

C’est avec l’assurance de por­ter une parole juste que le groupe SDN Berry-Giennois-Puisaye se rends à 18h30 au débat public du PNGMDR qui a lieu ce soir là à Nevers. L’idée n’étant pas de par­ti­ci­per au débat mais de venir l’interrompre pour por­ter le mes­sage du boy­cott dans ce plai­doyer nucléo­crate.

Atomik Tour Dampierre

L’Atomik Tour a pré­lè­vé de l’eau en aval de la cen­trale de Dampierre-en-Burly

Le len­de­main, nous avons la chance de par­ti­ci­per aux pré­lè­ve­ments tri­mes­trielles d’eau autour des cen­trale de Belleville et de Dampierre, alors que le télé­phone de notre hôte est pris d’assaut par des jour­na­listes car l’Association pour le contrôle de la radio­ac­ti­vi­té dans l’Ouest (Acro) vient de publier les résul­tats d’analyse de la der­nière année met­tant en évi­dence une conta­mi­na­tion radio­ac­tive anor­ma­le­ment éle­vée sur la Loire (https://reporterre.net/Contamination-radioactive-de-la-Loire-a-Saumur).

Le midi, nous ins­tal­lons un pique-nique-action aux pieds de la cen­trale pour média­ti­ser les récents achats de terres agri­coles par EDF qui arrivent en même temps que le ren­for­ce­ment des rumeurs sur le pro­jet de pis­cine cen­tra­li­sée à Belleville-sur-Loire.

Nous finis­sons la jour­née au ciné­ma le Crystal Palace de La Charité par une pro­jec­tion-dis­cus­sion du film « Un héri­tage empoi­son­née ».

Atomik Tour Contre-lachat-de-terres-à-Belleville

L’Atomik Tour à Belleville-sur-Loire

C’est une étape riche qui se ter­mine dans un pay­sage somp­tueux des bords de Loire. L’aventure Atomik Tour pour­suit sa route plus en aval du fleuve, pour se rendre à Blois.

Merci à notre hôte et à toute l’équipe de SDN Berry-Giennois-Puisaye.

Du 10 au 12 juin – Châteauroux

 

Pas de groupe anti-nucléaire ni de comi­té de sou­tien à Châteauroux… mais quelques mili­tants locaux de plus ou moins longue date se sont regrou­pés autour d’Indre-Nature : https://www.indrenature.net/ pour nous accueillir.

Le len­de­main de notre arri­vée nos hôtes nous emmènent dans un petit fes­ti­val de chan­sons fran­çaise « belle et rebelle ». Sont ras­sem­blées une soixan­taine de per­sonnes qui ont pu consul­ter nos info­kiosques à l’entrée et à qui, avant le début du concert nous pou­vons pré­sen­ter l’Atomik-Tour et le « pro­gramme » de l’étape.

Atomik Tour Châteauroux 1

L’Atomik Tour à Châteauroux au fes­ti­val chan­son “Belle et rebelle”

C’est l’occasion de faire la connais­sance d’un ancien mili­tant des luttes locales qui ont eu lieu dans l’Indre dans le pas­sé, s’opposant à des pro­jets d’enfouissement. Nous décou­vrons donc que :

  • en 1984, l’Andra a pros­pec­té sur 2 sites en couches argi­leuses, à Tranzault et Lignac. La mobi­li­sa­tion de la popu­la­tion et des élus locaux fut immé­diate et l’Andra a aban­don­né le pro­jet.
  • En 1987–88, ce sont cette fois les sous-sols gra­ni­tiques de la région de Crevant qui inté­resse l’Andra, contrainte encore une fois de recu­ler face à l’opposition.
  • En 2011, il y aura éga­le­ment un pro­jet à Neuvy-Pailloux de tri et entre­po­sage de déchets mili­taires radio­ac­tifs. La contes­ta­tion l’emportera encore.

Le mar­di, la pro­jec­tion du film « Fukushima, le cou­vercle du soleil » atti­re­ra une bonne cin­quan­taine de per­sonnes aux­quelles Kolin Kobayashi répon­dra sur toute la période de l’accident et la situa­tion actuelle au Japon. L’équipe de l’Atomik-Tour pré­sen­te­ra le pro­jet Cigéo et la situa­tion à Bure ain­si que l’état et l’emprise de la filière nucléaire en région Centre. Châteauroux est situé à une égale dis­tance (envi­ron 100 à 150km) des 5 cen­trales de Civaux, Chinon, St- Laurent, Dampierre et Belleville… Tous les aspects des pro­blé­ma­tiques actuelles de la filière : grand car­nage, risques liés aux défaillances inti­tiales ou au vieillis­se­ment des ins­tal­la­tions, ges­tion des matières et déchets radio­ac­tifs… tout y passe !

La conclu­sion s’impose : arrêt du nucléaire et construc­tion d’un « autre monde ».

Le mer­cre­di, nous par­ta­geons un repas « mili­tant » au cours duquel nous décou­vrons le col­lec­tif « Mis et Thiennot » http://www.misetthiennot.org/

qui s’est créé à Châteauroux en sou­tien à deux hommes injus­te­ment condam­nés suite à l’obtention d’aveux sous la tor­ture.

Une bonne quin­zaine de mili­tants locaux nous rejoignent ensuite pour un par­tage de paroles entre les averses sur la place de la mai­rie. La presse (Nouvelle République et l’Echo-la Marseillaise, ain­si que la tv locale Bip TV, sont au ren­dez-vous et les pas­sants acceptent volon­tiers les échanges.

Atomik Tour Châteauroux 2

L’Atomik Tour à Châteauroux, par­tage de paroles

Puis nous filons vers une petite com­mune de l’Indre, St Georges-sur-Arnon, dont le conseil muni­ci­pal déve­loppe une poli­tique ambi­tieuse de déve­lop­pe­ment de l’éolien citoyen, de l’isolation des loge­ments, de créa­tion d’emplois locaux, notam­ment l’installation de pro­duc­teurs bio sur la com­mune, de toi­lettes sèches com­mu­nales etc. etc. Voir :http://www.territoires-energie-positive.fr/federer/membres-du-reseau/bonnes-pratiques/saint-georges-sur-arnon-pionnier-berrichon-des-renouvelables

Le débat est long, four­ni et par­fois contra­dic­toire… et s’achève par un cha­leu­reux repas par­ta­gé.

Nous quit­tons nos hôtes : Monique, Michel(s), Claudie, Sarah, Muriel et les autres… ain­si que les natu­ra­listes d’Indre Nature et autres « pis­seurs de gly­pho­sate »… un peu en catas­trophe à cause des pro­blèmes méca­niques de la camion­nette.

En tout cas, un grand mer­ci à toutes et tous !

Atomik Tour Châteauroux 3

Un article L’Écho/La Marseillaise rela­tant le pas­sage à Châteauroux

WP2FB Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Partagez ce contenu