Skip to content
Informer, partager, s'engager en Eure-&-Loir pour des alternatives ---- http://ensemble28.forum28.net
Adresse du site: http://ensemble28.forum28.net -- Pour contacter la rédaction : redaction@forum28.net L'ancien site reste accessible (non mis-à-jour) à l'adresse: http://ensemble.forum28.net

Incendie de Lubrizol à Rouen :
Vous avez dit « Pas alarmant » ?

D’après le blog de  Gilles Houdouin, conseiller régio­nal de Normandie, élu Ensemble ! et d’après Médiapart et divers autres médias.

 

Lubrizol Rouen Incendie 03Lubrizol-France est située à Rouen, non loin du centre-ville. Elle stocke de nom­breux pro­duits toxiques, notam­ment du chlore, gaz plus lourd que l’air, qui pro­voque des asphyxies. « Elle fabrique des addi­tifs pour lubri­fiants et pein­tures : les huiles moteurs essence et die­sel, les lubri­fiants pour engre­nages, les fluides de trans­mis­sions auto­ma­tiques et les lubri­fiants indus­triels » (Médiapart). Cette usine relève donc des normes SEVESO (1) seuil haut.

Jeudi 26, ven­dre­di 27 sep­tembre

Lubrizol Rouen Incendie 04L’immense panache de fumée qui s’étend sur une ving­taine de kilo­mètres, comme toutes les fumées pro­ve­nant de feux d’hy­dro­car­bures, est poten­tiel­le­ment dan­ge­reuse car elle contient de l’hy­dro­gène sul­fu­ré (H2S) des gaz nitreux (NO-NOx) et du gaz car­bo­nique. Cette fumée, mêlée à la pluie, s’est dépo­sée sur la ville et sur plu­sieurs dizaines de km². Le pré­fet de Normandie a décla­ré ven­dre­di : « On conti­nue de lut­ter contre le feu avec un risque de pol­lu­tion de la Seine par débor­de­ment des bas­sins de réten­tion ». Les dan­gers sont notam­ment le déga­ge­ment de sul­fure d’hydrogène, gaz inco­lore et inodore à faible dose, qui peut entraî­ner la mort.

Des ques­tions légi­times

Le feu s’est décla­ré avant 3 h du matin, les sirènes d’alarme ont réson­né à 7h30 seule­ment. Gilles Houdouin s’étonne : « Elles auraient été déclen­chées dans le but de “sen­si­bi­li­ser les citoyens”. Qu’est-ce à dire ? inter­roge-t-il,  Il ne s’a­git pas ici de sen­si­bi­li­sa­tion, mais de pré­ve­nir les citoyens qu’ils doivent res­ter chez eux, se confi­ner » comme l’exigent les direc­tives. « Il s’a­gis­sait de leur per­mettre de ne pas envoyer leurs enfants à l’é­cole, de ne pas se rendre au tra­vail, etc. » Le début de cette crise a‑t-il été géré d’une manière ration­nelle et coor­don­née, tant dans l’éducation natio­nale que dans les entre­prises ?

Lubrizol Rouen Incendie 01Le site main­te­nant sinis­tré appar­tient au groupe amé­ri­cain Lubrizol, « pro­prié­té depuis 2011 du mil­liar­daire Warren Buffett », celui qui a dit qu’en effet la lutte des classes existe mais que ce sont les capi­ta­listes qui l’ont gagnée. Le conseiller régio­nal se demande si tous les inves­tis­se­ments néces­saires avaient été faits. Il cite une fuite de mer­cap­tan (2), en 2013, qui avait été res­sen­tie jusqu’en Ile-de-France et en Angleterre et dont l’effet avait été mini­mi­sé.  L’enquête avait démon­tré que l’usine n’était pas dotée d’un PPRT (Plan de pré­ven­tion des risques tech­no­lo­giques) alors que la direc­tive Seveso le ren­dait obli­ga­toire depuis 2003. Le 3 avril 2014, Lubrizol France avait été condam­né à 4 000 euros d’a­mende pour des négli­gences.

 Vous avez dit « pas alar­mant » ?

Lubrizol Rouen Incendie 02Samedi : de pre­mières ana­lyses montrent la pré­sence d’amiante sur le site, des traces de plomb, et de ben­zène. Toutefois, la pré­fec­ture estime qu’il n’y a « aucune situa­tion alar­mante ». Et pour­tant ! La Seine char­rie des galettes d’hydrocarbures qu’il va fal­loir repê­cher en urgence. Le Préfet a décla­ré que les récoltes agri­coles non faites devront être aban­don­nées si les plantes ont été tou­chées par les fumées. Comme les céréales et les légumes, les œufs et le lait devront obte­nir les garan­ties sani­taires pour être com­mer­cia­li­sés si les ani­maux ont été expo­sés à la pol­lu­tion. Gare aus­si à la consom­ma­tion de pro­duits non lavés car « la pol­lu­tion est invi­sible. »

L’étude des consé­quences et des res­pon­sa­bi­li­tés ne fait que com­men­cer. Soyons vigi­lants, tirons les leçons des dif­fé­rents acci­dents tech­no­lo­giques que les res­pon­sables ont vou­lu trai­ter à l’écart des citoyens.

Un groupe Facebook de sou­tien à la popu­la­tion s’est mis en place afin de pro­po­ser des héber­ge­ments aux per­sonnes qui le sou­haitent.

_________

  1. La direc­tive Seveso est le nom géné­rique d’une série de direc­tives euro­péennes qui imposent aux États membres de l’Union euro­péenne d’i­den­ti­fier les sites indus­triels pré­sen­tant des risques d’ac­ci­dents majeurs, appe­lés « sites Seveso », et d’y main­te­nir un haut niveau de pré­ven­tion. Cette direc­tive tire son nom de la catas­trophe de Seveso qui eut lieu en Italie en 1976 : un nuage d’her­bi­cide conte­nant des pro­duits toxiques s’é­chappe d’une usine chi­mique, et conta­mine les alen­tours, pro­vo­quant à la fois des hos­pi­ta­li­sa­tions pour les enfants, et la mort de plu­sieurs dizaines de mil­liers d’a­ni­maux d’é­le­vage.
  2. Composé orga­nique res­pon­sable des odeurs fortes, évo­quant l’ail ou l’œuf pour­ri.
WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Partagez ce contenu
Scroll To Top