Vidéos

1/ “On est là…”

2/ Le Pieu (chan­son de Luis Llach)

En route vers Maintenon pour leur troi­sième halte en Eure-et-Loir, les mar­cheurs contre le pro­jet Macron de retraites par points ont été accueillis à midi, devant la gare de Chartres, par leurs sou­tiens dans le dépar­te­ment.

Simples citoyens ou mili­tants syn­di­caux (sur­tout de Solidaires mais aus­si de la CGT et de la FSU) qui avaient pré­pa­rés un buf­fet (sand­wichs, hou­mous, pâté, cakes aux légumes ou aux fruits confis, fruits frais, café, thé…).

Une fois ras­sa­siés, les mar­cheurs ont pro­po­sé de com­plé­ter le cahier de doléances qu’ils por­te­ront à l’Assemblée natio­nale le 25 février lors de leur ultime étape. Ouvrant leur réper­toire de chan­sons, ils ont enton­né avec les locaux l’é­mou­vante “Le Pieu” com­po­sée par Luis Llach en 1968 contre le régime espa­gnol fran­quiste.

Et c’é­tait déjà le temps de repar­tir (après une grosse heure de pause) afin de ne pas arri­ver trop tard au ter­mi­nus.