Suite à un contact entre un agent du centre de tri de Gellainville et une per­sonne por­teuse du Covid-19, la CGT-PTT-28 a deman­dé le confi­ne­ment de l’en­semble des per­son­nels de la Poste de la plate-forme et de Chartres. Faire res­pec­ter les règles de pré­cau­tion sani­taire est un com­bat aus­si bien dans les ser­vices publics que dans les entre­prises pri­vées.

Ci-contre le texte de la lettre du 2 avril 2020 du syn­di­cat à la hié­rar­chie de la Poste. Copie de ce cour­rier à été adres­sée à la Direccte, à la Préfecture d’Eure-et-Loir et aux membres du CHSCT.

Voir aus­si le com­mu­ni­qué de presse de la CGT-PTT-28 du 1er avril.

 

Madame, Monsieur,

Un agent de Gellainville PPDC (1) est venue ce matin suite a une non prise déci­sion d’un enca­drant. Cet agent est au contact d’une per­sonne diag­nos­ti­quée COVID-19 et a aler­té son enca­drant. L’encadrant lui a deman­dé un arrêt de tra­vail du méde­cin trai­tant. Son méde­cin ne lui a pas remis d’ar­rêt de tra­vail en lui expli­quant que c’est à l’employeur de mettre l’agent en confi­ne­ment. L’agent a aus­si­tôt pré­ve­nu son enca­drant par SMS, SMS res­té sans réponse.

Sans consignes claires de la part de l’en­ca­drant, sans réponses au der­nier SMS, l’agent s’est pré­sen­té au tra­vail. La res­pon­sa­bi­li­té de l’en­ca­drant est clai­re­ment démon­trée. Nous n’ac­cep­te­rons pas que la res­pon­sa­bi­li­té soit dépor­tée sur l’agent où sur les autres col­lègues.

La Direction a par la suite pris la bonne déci­sion à savoir ren­voyer à domi­cile tout le per­son­nel encore pré­sent sur le site et ce jus­qu’à mer­cre­di. Une dés­in­fec­tion est pré­vue ce jour à 14H.

Cependant, les col­lègues déjà par­tis en remi­sage n’ont pas été contac­tés, cer­tains ont même été en contact avec d’autres fac­teurs (relais dépôt sur Chartres). On leur annonce qu’ils doivent venir demain matin à 5h.

Des prises de ser­vice déca­lées sont pré­vues à Gellainville, une équipe com­mence à 13h : quelles dis­po­si­tions pre­nez-vous pour ces col­lègues dans le cas où la dés­in­fec­tion des locaux comme le pré­voit la note natio­nale n’a pas été faite ?

Nous exi­geons que les col­lègues soient aver­tis de res­ter chez eux et que les mesures de confi­ne­ment soient décré­tées pour tous les agents de Gellainville et de Chartres, pas seule­ment ceux qui ont été en contact avec le col­lègue. Nous deman­dons la mise en ASA (2) évic­tion de tous les col­lègues.

Devant un cas comme celui-ci nous deman­dons qu’au­cun risque ne soit pris.

Jean-François Paty

Secrétaire Départemental CGT PTT 28

____________

Notes de la rédac­tion d’ensemble28.forum28

  1. Plate-forme de pré­pa­ra­tion et de dis­tri­bu­tion du cour­rier.
  2. Autorisation d’ab­sence au tra­vail.