Les élus muni­ci­paux du 15 mars de Chartres-Écologie qui, comme ceux de toutes les autres listes, n’ont pas été ins­tal­lés en rai­son de la pan­dé­mie ont adres­sé le 30 avril, une demande au Maire de Chartres pour “par­ti­ci­per aux réflexions et déci­sions qui des­si­ne­ront l’organisation de la sor­tie du confi­ne­ment”. La réponse ne s’est guère fait attendre. L’Écho répu­bli­cain du 5 mai nous apprend que Jean-Pierre Gorge, en grand démo­crate, répond que “l’an­cien conseil muni­ci­pal doit gérer”, qu’ “on n’est pas en train de dis­cu­ter de l’a­ve­nir de la pla­nète”

 

 

Chantal Vinet Chartres Écologie (affiche) [capture twitter]

Chantal Vinet, tête de liste Chartres Écologie [cap­ture twit­ter]

 

Retrouvez cette lettre sur cactus.press

Futurs Conseillers muni­ci­paux de CHARTRES ÉCOLOGIE

30 avril 2020

 

Lettre ouverte à Monsieur le Maire de Chartres et Président de l’Agglomération char­traine

 

Objet : déci­sions sur les moda­li­tés du décon­fi­ne­ment.

 

 

Monsieur le Maire,

 

Depuis le déclen­che­ment de l’épidémie de Covid-19, le fonc­tion­ne­ment des ins­ti­tu­tions est réduit au mini­mum, et pour­tant, à l’heure du décon­fi­ne­ment, il est fait appel à la mobi­li­sa­tion des élus locaux, qui appa­raissent à bien des égards comme des recours pour la nation. Bien que les conseils muni­ci­paux issus du vote du 15 mars 2020 ne soient pas ins­tal­lés offi­ciel­le­ment, nous, nou­veaux élus, esti­mons que par­ti­ci­per aux réflexions et déci­sions qui des­si­ne­ront l’organisation de la sor­tie du confi­ne­ment relève de notre mis­sion et de nos pré­ro­ga­tives.

Un aper­çu des ques­tions qui sont les nôtres – et celles de nos conci­toyens :

– Chacun pour­ra-t-il se pro­cu­rer des masques ? Où ? Seront-ils gra­tuits pour les plus dému­nis ?
– Quel dis­po­si­tif spé­ci­fique d’aide aux plus pauvres sera mis en œuvre ?
– Quelles res­sources seront inven­tées pour aider à pré­ser­ver le com­merce de proxi­mi­té ?
– Quel plan sera mis en place pour un accueil sûr des enfants dans les écoles ?
– Comment la sécu­ri­té sani­taire dans les trans­ports en com­mun sera-t-elle assu­rée ?
– Conformément aux direc­tives du gou­ver­ne­ment, par quels amé­na­ge­ments urbains l’usage quo­ti­dien du vélo sera-t-il faci­li­té ?
– Quelles mesures seront prises pour main­te­nir la réduc­tion des émis­sions de CO2 ?
– Quelles dis­po­si­tions sont prises pour veiller à la conti­nui­té des appro­vi­sion­ne­ments, sur­tout ali­men­taires ?
– Et pour huma­ni­ser les rela­tions des rési­dents des EHPAD avec leurs familles ?
– Quel sera le rôle de la Ville vis-à-vis des « bri­gades » enga­gées pour tes­ter les per­sonnes et, plus géné­ra­le­ment, quel accès à des ser­vices de san­té immé­diats est pré­vu ?

Cette liste de ques­tions n’est pas exhaus­tive. Elle ne vise qu’à expo­ser l’étendue et la diver­si­té des pro­blèmes qu’il appar­tient à la muni­ci­pa­li­té et au conseil d’agglomération, selon leurs attri­bu­tions, de contri­buer à résoudre. La com­mu­nau­té des citoyens a besoin de tous ses élus.

Etes-vous prêt à orga­ni­ser des réunions de tra­vail qui, dans le cadre d’une union muni­ci­pale à la hau­teur de l’urgence sani­taire, sociale, éco­lo­gique, poli­tique, concen­tre­raient les efforts et l’esprit d’initiative de tous les élus ? Toutes ten­dances ras­sem­blées, maire, adjoints et conseillers se doivent au seul appui des Chartrains et des habi­tants de la com­mu­nau­té de com­munes, sur­tout les plus faibles, dans cette épreuve.

Nous espé­rons, Monsieur le Maire, qu’au croi­se­ment de vos man­dats vous sau­rez mettre en appli­ca­tion la syner­gie dont nous avons l’honneur d’exprimer auprès de vous la demande.

Respectueusement,

Les élus de CHARTRES ÉCOLOGIE