Comme l’é­crit Mediapart, “La dégra­dante fic­tion de Valeurs actuelles met­tant en scène la dépu­tée Danièle Obono (La France insou­mise) s’inscrit dans une plus large ten­ta­tive de réduire au silence les reven­di­ca­tions mémo­rielles sur l’esclavage. L’objectif : impo­ser un contre-récit sur les traites où les Européens ces­se­raient, enfin, d’être cou­pables.”

Il n’est pas ques­tion pour le camp démo­cra­tique de lais­ser faire. À l’i­ni­tia­tive de la Fondation Frantz Fanon, une mani­fes­ta­tion aura lieu à Paris, same­di pro­chain, au Trocadéro (1). Ensemble!, bien sûr, y appelle. (voir le com­mu­ni­qué plus bas)

_____

  1. Initialement pré­vue devant le siège du maga­zine d’ex­trême-droite, le lieu a été chan­gé pour accueillir plus de par­ti­ci­pants.

Lire aus­si notre article sur “L’Eure-et-Loir colo­nial” (sur la pré­sence des per­son­na­li­tés colo­niales dans l’es­pace public, sta­tues, rues).

Pour télé­char­ger les com­mu­ni­qués en PDF, cli­quez sur les docu­ments

Couverture Obono Valeurs Actuelles

Fiction Obono Valeurs Actuelles

Valeurs Actuelles Valeurs racistes

Unes de Valeurs Actuelles