Difficile de faire nou­veau quand on en est au énième cor­tège ! Cette fois, l’originalité venait de la pré­sence de la Compagnie Jolie Môme avec son dra­peau rouge et sa large ban­de­role « La retraite c’est bien, l’offensive c’est mieux ! ». Elle devait, le soir même, assu­rer un concert de soli­da­ri­té au pro­fit des gré­vistes…

Lire la suite

  Il y avait un peu d’inquiétude chez les pre­miers arri­vés sur la place Châtelet à Chartres en ce 10 décembre. La mani­fes­ta­tion du jour contre le pro­jet Macron-Delevoye de casse des retraites soli­daires serait-elle à la hau­teur de celle du 5 décembre à la par­ti­ci­pa­tion excep­tion­nelle. Mais au fil des minutes les plus pes­si­mistes…

Lire la suite

Un com­mu­ni­qué d’Ensemble ! : Nous sommes dans une crise majeure et durable. Un poten­tiel de mobi­li­sa­tion énorme existe, une expé­rience forte d’auto-organisation, une déso­béis­sance mas­sive s’exprime. L’enjeu est main­te­nant de dénouer la ques­tion natio­nale en construi­sant un pro­ces­sus consti­tuant par en bas et par en haut.

Lire la suite

Mercredi 25 octobre, à 20 heures, les membres et sou­tiens du Comité de défense du bureau de Poste de La Madeleine étaient près de 40 devant les marches du Conseil dépar­te­men­tal à Chartres où s’est tenu le Conseil muni­ci­pal, une demi-heure plus tard. Un tract (ci-des­sous) a été dis­tri­bué à tous les élus qui arri­vaient sur le par­vis afin de leur rap­pe­ler qu’une déli­bé­ra­tion sur ce sujet allait être pré­sen­tée par le conseiller muni­ci­pal de gauche, liste L’Humain d’abord, Denis Barbe.

Lire la suite

Mercredi 30 août, le Bar du Mail du quar­tier de La Madeleine, à Chartres, a accueilli une tren­taine de per­sonnes déter­mi­nées à défendre le bureau de poste qui lui fait face dont la fer­me­ture est pro­gram­mée pour octobre. Assis ou debout, tous les par­ti­ci­pants ont fus­ti­gé, au cours d’une dis­cus­sion ani­mée, la déci­sion du groupe…

Lire la suite

Située entre les deux tours de l’élection pré­si­den­tielle, la mani­fes­ta­tion dépar­te­men­tale du 1er mai à Dreux, à l’appel de la CGT et de la FSU, a ras­sem­blé 400 per­sonnes. Discours, pan­cartes et conver­sa­tions tour­naient autour de la menace Le Pen.

Lire la suite

Dès l’ar­ri­vée sur le site, same­di en début d’a­près-midi, notre petit col­lec­tif d’Eure-et-Loir éprouve une sen­sa­tion de paix et de détente. Les pré­cé­dents ras­sem­ble­ments étaient accom­pa­gnés de pré­sence poli­cière, de crainte et de ten­sion. À l’en­trée, un flyer décline les 6 points pour l’avenir de la ZAD, d’après le mani­feste rédi­gé en 2015. Il éveille…

Lire la suite