Informer, partager, s'engager en Eure-&-Loir pour des alternatives ---- http://ensemble28.forum28.net
Adresse du site: http://ensemble28.forum28.net -- Pour contacter la rédaction : redaction@forum28.net L'ancien site reste accessible (non mis-à-jour) à l'adresse: http://ensemble.forum28.net

La Ville Monde / CinéParadis / Chartres / 17 juin / 20 h.

Quand :
17 juin 2019 @ 20 h 00 min Europe/Paris Fuseau horaire
2019-06-17T20:00:00+02:00
2019-06-17T20:15:00+02:00
Où :
CHARTRES - Les Enfants du Paradis
Coût :
Tarif et réductions habituels

Logo lumineux Les Enfants du paradis

25ème LUNDI DES SANS-PAPIERSLogo Collectif AERéSP28 avec sous-titre V.finale avec blancs dessus dessous

 

La Ville Monde”

Antarès Bassis [Photo]

Antarès Bassis

Un film d’Antarès Bassis (2018)

Suivi d’un débat en pré­sence du réa­li­sa­teur

 

Résumé du docu­men­taire :

Depuis la fin 2015, l’afflux de migrants s’est consi­dé­ra­ble­ment accru dans le Nord de la France. Le maire de Grande-Synthe, sou­te­nu par Médecins Sans Frontières et contre l’avis de l’État, a ouvert au lieu-dit La Linière, un camp « huma­ni­taire et pro­vi­soire » pour 2 500 réfu­giés. Mais selon Cyrille Hanappe, archi­tecte uto­piste, le pro­vi­soire devient par­fois défi­ni­tif. Il faut, selon lui, envi­sa­ger cette construc­tion éphé­mère comme un nou­veau quar­tier de la ville, qui ouvri­rait un champ des pos­sibles tant pour les réfu­giés qui s’y ins­tallent, que pour les habi­tants qui accueillent. Mais sa pen­sée se cogne sans cesse à la réa­li­té du ter­rain. De l’emménagement du camp à sa des­truc­tion, le réa­li­sa­teur suit l’expérience dans toute sa com­plexi­té, ses espoirs, ses impasses.  Quelle ins­pi­ra­tion peut naître d’une volon­té de chan­ger le monde, quand l’urgence emporte toutes les éner­gies ?

La bande annonce

2019 : FIPADOC — Festival International Documentaire — Biarritz (France) — Sélection Les Remarqués

Un avis sur le film

En 2016, Damien Carême, maire EELV de Grande-Synthe, lance le pro­jet d’un camp de réfugiés,malgré l’absence de sou­tien de l’État. Dans un docu­men­taire sin­cère et brut, Antarès Bassis nous raconte cette his­toire d’engagement et de fra­ter­ni­té.

l’Humanité

Antarès Bassis tient le rôle de pre­neur de son sur le docu­men­taire que tourne Emmanuel Gras sur les Gilets Jaunes de Chartres depuis le début de leur mou­ve­ment.

Sur la pho­to ci-des­sous, on le voit (cercle fluo) lors d’une prise de vue au rond-point des Propylées, le 26 jan­vier 2019.

Antarès Bassis, preneur de son à Chartres, 26-01-2019

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Partagez ce contenu