Retraites : En manifestation pour poster une lettre à la permanence de Kasbarian

 

Reprise de l’entraînement après le mois de mai et ses mul­tiples ponts fériés. Pour ce tour de chauffe, une qua­ran­taine de mili­tants avaient fait le dépla­ce­ment jusque devant la Préfecture où Pierre Licout (FSU) a rap­pe­lé la situa­tion : loi Retraites adop­tée de façon anti­dé­mo­cra­tique mais tou­jours reje­tée par une majo­ri­té de Français·e·s.  Un deuxième ras­sem­ble­ment est pré­vu jeu­di 1er juin dans le but de réus­sir une forte mobi­li­sa­tion le 6 juin à deux jours du vote de l’Assemblée natio­nale sur une loi d’abrogation des 64 ans.

 

Pour ce 25 mai, un cor­tège a été orga­ni­sé jusqu’à la per­ma­nence du dépu­té macro­niste Guillaume Kasbarian (aux volets tou­jours clos) afin d’y dépo­ser une lettre inter­yn­di­cale lui deman­dant de voter l’abrogation. Quelques cas­se­roles sonores ont ponc­tué ce ser­vice postal.