Davy Tirloy était en Normandie au moment des Fêtes de la com­mé­mo­ra­tion des 75 ans du Débarquement. Ce qu’il a vu lui a ins­pi­ré ce billet que nous repro­dui­sons d’au­tant plus volon­tiers que, dans notre dépar­te­ment, l’Écho répu­bli­cain consacre de temps à autre des articles admi­ra­tifs (par exemple ici) aux res­tau­ra­teurs d’an­ciens maté­riels mili­taires, dont cer­tains étaient d’ailleurs pré­sents à ces fêtes.

Bourse militaire à Amfreville

Bourse mili­taire à Amfreville

 

OK c’est les 75 ans de la libé­ra­tion de la France par les Alliés. Pour ça on orga­nise en Normandie et Cotentin où j’ai eu la bonne idée de prendre mes vacances, une immense «fête de la liber­té» et la célé­bra­tion des héros pen­dant 3 semaines…

Concrètement, ce sont des mil­liers de gens qui affluent dans les rues et dans la vie cou­rante, tous habillés de kaki de la tête au pieds, avec casques mili­taires de l’é­poque sur la tête et toute la pano­plie, même les coupes de che­veux sont de l’é­poque, hommes comme femmes. Ils qua­drillent toute la région de jeeps, de motos, de trans­por­teurs de troupes en tout genre, on dif­fuse dans toutes les villes de la musique d’«époque», des camps sont dres­sés un peu par­tout, des maga­sins d’armes et de maté­riel néo mili­taires fleu­rissent par­tout et font le bon­heur de foules de kakis, les vitrines sont bario­lées de per­son­nages de guerre. Des démons­tra­tions de chars et engins en tout genre ras­semblent des hordes de kakis, les bur­gers sont pris d’as­saut pen­dant que des avions de guerre paradent… Au large, des bâti­ments de guerre s’en­tassent.


Heu… c’est ça la fête de la «liber­té», c’est bien ça ???


Ça res­semble plus à une apo­lo­gie de la guerre effrayante !!!  Avec plein d’im­ma­tures qui jouent au p’tits sol­dats de plomb gran­deur nature ! Qui admirent les plus gros engins de guerre, les cou­teaux les plus gros, les bun­kers les plus cos­tauds et les pintes de bière les plus rem­plies. Qui jouent à se prendre pour des héros juste en par­ti­ci­pant à cette mas­ca­rade Hollywood che­wing-gum. Quant à la pol­lu­tion, j’en parle même pas…
C’est ça la fête de la «liber­té» ???

 

Davy Tirloy , sur sa page face­book, le 5 juin 2019