Le 29 mars, le pro­jet de loi cli­mat arrive à l’Assemblée Nationale. Ce texte tra­hit les mesures pro­po­sées par la Convention Citoyenne pour le Climat. Ses 150 membres appellent à faire du dimanche 28 mars un temps fort de mobi­li­sa­tion pour obte­nir une loi à la hau­teur des enjeux envi­ron­ne­men­taux, mais aus­si sociaux et éco­no­miques de notre société.

L’ensemble des asso­cia­tions de défense de l’en­vi­ron­ne­ment, des mou­ve­ments citoyens et des syn­di­cats du dépar­te­ment, notam­ment la FEEL, l’AVERN, la FSU28, APRES DEMAIN 28, SOLIDAIRES 28, L’UDCGT 28, SYKADAP sou­tiennent cet appel et proposent :

  • de signer la péti­tion deman­dant aux dépu­tés d’Eure-et-Loir d’amender cette loi « Climat » (http://chng.it/QNdjNSR7dc )
  • de se ras­sem­bler devant les per­ma­nences de ces dépu­tés le dimanche 28 mars :
    • à Chartres à 15h du dépu­té LREM Guillaume Kasbarian (bou­le­vard Maurice-Violette),
    • à Châteaudun à 9h – devant la mai­rie de Cloyes pour remettre la péti­tion à Philippe Vigier,
    • à Dreux à 15h – devant la per­ma­nence d’Olivier Marleix ( 7, rue Saint Martin),

Attention ! c’est le same­di 27 mars :

    • à Nogent-le-Rotrou : 12 h au Théâtre de Verdure (kiosque), aupa­ra­vant des dis­tri­bu­tions de tracts avec signa­ture de la péti­tion auront eu lieu, voir ici.

Pancarte Pour une vraie loi Climat

La Pétition

 

Exigeons une vraie loi climat qui doit être soutenue

par les députés d’Eure et Loir

 

Le pro­jet de loi « Climat et rési­lience », dis­cu­té à l’Assemblée natio­nale, est le der­nier texte du quin­quen­nat consa­cré à l’environnement. En l’état, il est très loin de l’ambition requise pour répondre à l’urgence éco­lo­gique et atteindre les objec­tifs que la France s’est fixée. De nom­breuses orga­ni­sa­tions, mais aus­si le Haut Conseil pour le Climat, le Conseil natio­nal de la tran­si­tion éco­lo­gique et le Conseil éco­no­mique, social et envi­ron­ne­men­tal l’ont affir­mé à de nom­breuses reprises.

Le gou­ver­ne­ment, après s’être renié sur de nom­breux sujets et avoir été recon­nu cou­pable d’inaction cli­ma­tique, a mis de côté ou consi­dé­ra­ble­ment amoin­dri les pro­po­si­tions de la Convention citoyenne pour le cli­mat que cette loi était cen­sée reprendre.

Les député.es en géné­ral et ceux de notre dépar­te­ment, l’Eure et Loir en par­ti­cu­lier, qui débat­tront du pro­jet de loi en séance plé­nière à par­tir du 29 mars, doivent à pré­sent prendre leurs res­pon­sa­bi­li­tés, notamment :

  • en ren­for­çant les articles du pro­jet de loi dans le sens d’une plus grande ambi­tion éco­lo­gique, notam­ment s’agissant de la réno­va­tion ther­mique des bâti­ments, de la régle­men­ta­tion de la publi­ci­té et de l’utilisation des engrais azo­tés, du recours au menu végé­ta­riens dans la res­tau­ra­tion col­lec­tive, de la lutte contre l’artificialisation des sols, de la limi­ta­tion des vols inté­rieurs en avion ou la res­pon­sa­bi­li­té cli­mat des grandes entreprises.
  • en ren­for­çant les articles du pro­jet de loi dans le sens d’une meilleure prise en compte des aspects de jus­tice sociale afin de rendre la tran­si­tion éco­lo­gique acces­sible à toutes et tous

Le 28 mars, veille de l’examen du pro­jet de loi, nous nous mobi­li­se­rons ensemble pour dénon­cer son manque d’ambition et les manœuvres qui tentent de l’affaiblir, exi­ger une vraie Loi Climat à la hau­teur de l’urgence éco­lo­gique et défendre les mesures des 150 membres de la Convention citoyenne pour le Climat.

Nous pré­sen­te­rons cette péti­tion signée des Euréliens à nos dépu­tés avec l’en­semble des asso­cia­tions de défense de l’en­vi­ron­ne­ment, des mou­ve­ments citoyens et des syn­di­cats du dépar­te­ment, notam­ment la FEEL, l’AVERN, la FSU28, APRES DEMAIN 28, SOLIDAIRES 28, L’UDCGT 28, SYKADAP  pour leur deman­der d’a­gir. Nous devons nous expri­mer mas­si­ve­ment pour faire com­prendre à nos élus leurs devoirs.

 

Pour signer, c’est ici