Soutien à la résistance ukrainienne
Zelensky n’est pas notre ami… Et alors ?

Le RESU (réseau euro­péen de soli­da­ri­té avec l’Ukraine), dont Ensemble! fait par­tie par son comi­té fran­çais, est enga­gé depuis le début de la guerre d’agression de Poutine en février 2022 dans un lutte de longue haleine. Au plan dépar­te­men­tal, notre mou­ve­ment a par­ti­ci­pé à la plu­part des ras­sem­ble­ments orga­ni­sés à Chartres par l’Union des Ukrainiens et Amis de l’Ukraine (voir sur notre site les comptes ren­dus) autour des réfugié·e·s ayant fui les bom­bar­de­ments. Notre sou­tien au peuple ukrai­nien, ne vaut pas appro­ba­tion de la poli­tique néo­li­bé­rale et volon­tiers anti­so­ciale du pou­voir ukrai­nien. Dans une contri­bu­tion que nous repro­dui­sons, Christian Mahieux, membre du RESU, explique pourquoi.

Zelensky avec Trump 25 Septembre 2019

Zelensky avec Trump, 25 September 2019

Zelensky, un néo­li­bé­ral assumé

L’actualité récente a mis en lumière des choix poli­tiques du président ukrai­nien que nous ne cau­tion­nons pas, et même que nous dénonçons. Son sou­tien répété à Netanyahu qui mas­sacre le peuple pales­ti­nien, sa présence à l’investiture de Milei qui annonce du sang et des larmes au peuple argen­tin, ses démarches auprès du président hon­grois d’extrême droite Orban en sont des illus­tra­tions. Certes, on pour­ra tou­jours dire que si les ‘’démocraties pro­gres­sistes’’ four­nis­saient depuis vingt-deux mois l’aide utile à l’Ukraine, son président pour­rait alors se pas­ser de sou­tiens peu hono­rables ; or, malgré les annonces médiatiques, c’est loin d’être le cas, et cela se détériore au fil du temps.

Quoi qu’il en soit, celles et ceux qui forgent leur sou­tien à la résistance ukrai­nienne sur la parole, les écrits et les actes des syn­di­ca­listes, des féministes, des écologistes, des mili­tantes et mili­tants de l’émancipation sociale de ce pays, savent – dès le pre­mier jour – que Zelensky ne s’inscrit pas dans cette dyna­mique émancipatrice.

Pour le droit des peuples à dis­po­ser d’eux-mêmes

En ce qui concerne le Comité français du Réseau européen de soli­da­rité avec l’Ukraine, son rôle n’est pas de ‘’conseiller’’ les Ukrainiennes et les Ukrainiens ; ce serait bien présomptueux. Nous sou­te­nons la résistance ukrai­nienne, parce que nous sommes contre l’impérialisme, pour le droit des peuples à dis­po­ser d’eux-mêmes, contre les inva­sions et occu­pa­tions mili­taires, pour la soli­da­rité inter­na­tio­nale des tra­vailleurs et tra­vailleuses… Président de l’Ukraine, Zelensky s’oppose, depuis vingt-deux mois, à Poutine qui a orga­nisé l’invasion du ter­ri­toire ukrai­nien, son occu­pa­tion mili­taire et déclenché la guerre. Pour autant, le gou­ver­ne­ment ukrai­nien ne défend pas les intérêts des tra­vailleurs et des tra­vailleuses, du peuple : il mène au contraire une poli­tique libérale qui, par bien des aspects, est contra­dic­toire avec la lutte contre l’impérialisme russe. Solidaires de la résistance ukrai­nienne, nous ne sommes lié·e·s en rien à Zelensky et nous avons toute liberté de dénoncer ses fréquentations inter­na­tio­nales. Et nous le faisons.

Convois syn­di­caux de sou­tien maté­riel et soli­da­ri­té de classe

Reste que cela ne répond en rien aux besoins des résistantes et résistants d’Ukraine. Ce qui y contri­bue, modes­te­ment, ce sont les ini­tia­tives soli­daires réelles : les convois syn­di­caux qui apportent du matériel et tissent des liens dans le cadre d’une soli­da­rité de classe, les cam­pagnes comme celle pour la libération de Maksym Butkevych, la consti­tu­tion de comités locaux dans différentes villes de France pour orga­ni­ser le sou­tien en Ukraine et aux per­sonnes exilées en France, les col­lectes pour sou­te­nir les pro­jets pour l’eau du syn­di­cat de Kryvyï Rih ou ceux dans le sec­teur de la santé de Sois comme Nina, les mani­fes­ta­tions cultu­relles (cinéma, pho­tos, des­sins, chants, lec­ture, etc.) éclairant la situa­tion actuelle en Ukraine, le sou­tien aux vic­times de la répression exercée envers les Russes et les Biélorusses qui refusent la guerre de Poutine, l’appui aux coopératives ukrai­niennes par­ties intégrantes de la résistance popu­laire, la dif­fu­sion dans diverses régions du monde des infor­ma­tions sur les luttes sociales menées en Ukraine, les 26 volumes publiés à ce jour par les Brigades éditoriales de soli­da­rité

Un réseau ”par en bas” indé­pen­dant de tout gouvernement

En fait, l’urgence est de conti­nuer ce que nous nous sommes fixé∙es comme tâches depuis la consti­tu­tion du Réseau européen de soli­da­rité avec l’Ukraine :

Opposés à la guerre et à tous les néocolonialismes dans le monde, nous vou­lons construire un réseau par en bas, indépendant de tout gou­ver­ne­ment pour :

  • La défense d’une Ukraine indépendante et démocratique !
  • Le retrait immédiat des troupes russes de tout le ter­ri­toire ukrainien.
  • L’arrêt de la menace nucléaire que consti­tue la mise en état d’alerte des armes nucléaires russes et le bom­bar­de­ment des cen­trales ukrainiennes !
  • Le sou­tien à la résistance (armée et non armée) du peuple ukrai­nien dans sa diver­sité, en défense de son droit à l’autodétermination.
  • L’annulation de la dette extérieure de l’Ukraine! 
  • L’accueil sans dis­cri­mi­na­tion de tous les réfugié∙es d’Ukraine et d’ailleurs !
  • Le sou­tien au mou­ve­ment anti­guerre et démocratique en Russie et la garan­tie du sta­tut de réfugié∙e poli­tique aux opposant∙es à Poutine et aux sol­dats russes qui désertent !
  • La sai­sie des biens des membres du gou­ver­ne­ment, des hauts fonc­tion­naires et des oli­garques russes en Europe et dans le monde ; et l’application des sanc­tions financières et économiques en protégeant les popu­la­tions défavorisées de leurs effets.

Meeting syndical de soutien à la résistance ukrainienne à Paris 20 juin 2023

Meeting syn­di­cal de sou­tien à la résis­tance ukrai­nienne à Paris 20 juin 2023

Pour le déman­tè­le­ment des blocs militaires

Au-delà, nous lut­tons aus­si, en lien avec les cou­rants qui par­tagent ces objec­tifs en Ukraine et en Russie :

  • Réseau européen de solidarité avec l'Ukraine logo

    Réseau euro­péen de soli­da­ri­té avec l’Ukraine

    Pour un désarmement nucléaire glo­bal. Contre l’escalade mili­taire et la mili­ta­ri­sa­tion des esprits.

  • Pour le démantèlement des blocs militaires
  • Pour que toute aide à l’Ukraine échappe à l’emprise et aux condi­tions d’austérité du FMI ou de l’UE.
  • Contre le pro­duc­ti­visme, le mili­ta­risme et la concur­rence impérialiste pour la puis­sance et le pro­fit qui détruisent notre envi­ron­ne­ment et nos droits sociaux et démocratiques.

Action !

Christian Mahieux

Christian Mahieux est membre de l’Union syn­di­cale Solidaires, du Comité français du Réseau européen de soli­da­rité avec l’Ukraine et des Brigades éditoriales de solidarité.