Mauvaise surprise pour le candidat RN au marché de Nogent-le-Rotrou !

Nogent-le-Rotrou 22-06-2024 Marché Tractage Rassemblement National Bay Affiches Nouveau Front Populaire

Christophe Bay, qui a été direc­teur de cam­pagne de Marine Le Pen pour la pré­si­den­tielle de 2022, était ce same­di 22 juin dans la capi­tale du Perche, comme aime à l’appeler un autre can­di­dat, Harold Huwart, le maire de la ville. 

Le RN Christophe Bay veut s’emparer de la 3ème circonscription

Ce der­nier s’est décla­ré le meilleur oppo­sant à l’extrême droite (dans l’Écho et dans sa cir­cu­laire élec­to­rale) et a été pro­pul­sé, sans que les orga­ni­sa­tions de gauche aient été infor­mées, avec le sou­tien du Parti Socialiste qui a déci­dé, lui aus­si, que Harold Huwart serait le seul can­di­dat pos­sible contre le vote Rassemblement National (RN), consi­dé­ré comme très mena­çant dans cette 3ème cir­cons­crip­tion. Exit la pos­si­bi­li­té d’avoir la can­di­date de gauche. Cela com­plique la tâche pour expli­quer cette situa­tion aty­pique, pour défendre les valeurs à la base du pro­gramme du Nouveau Front Populaire (NFP) et pour que les élec­teurs et élec­trices com­prennent com­ment voter au pre­mier tour de l’élection législative.

La gauche ne se laisse pas mar­cher sur les pieds

Mais les forces de gauche ne sont pas absentes de cette cir­cons­crip­tion, notam­ment dans le Perche, bien au contraire, comme on l’a vu dimanche 16 juin lors du ras­sem­ble­ment pour le NFP, contre l’imposture sociale de Macron et Le Pen, à l’appel des syn­di­cats, qui a réuni 260 per­sonnes déter­mi­nées et cha­leu­reuses sur la place Saint-Pol.

Militant·e·s et fan­fare invi­sible affirment leur présence

Ce same­di matin 22 juin, un groupe de la gauche mili­tante, sou­vent pré­sent sur le mar­ché en période de luttes sociales, est appa­ru, pré­cé­dé par la Fanfare invi­sible du Perche com­po­sée de musi­ciens et de musi­ciennes du Perche proche, amateur·e·s de chants de lutte et de musiques populaires.

Pancartes et musique se déploient

Surprise ! Le groupe de militant·e·s1 s’installe à la hau­teur exacte des 5 ou 6 repré­sen­tants du RN. Tandis que résonnent les cuivres et les per­cus­sions de la fan­fare, ils tiennent à bout de bras de grandes affiches colo­rées qui alertent :

LE R.N. A VOTÉ CONTRE LE RETOUR DE L’ISF

MACRON BARDELLA, UNIS CONTRE LES DROITS DES TRAVAILLEUR·SE·S

LE R.N. A VOTÉ CONTRE LA GRATUITÉ DES FOURNITURES SCOLAIRES

MACRON BARDELLA, POUR DES PAUVRES ENCORE PLUS PAUVRES

D’autres dis­tri­buent un tract et entament des dis­cus­sions avec les passants.

Le RN obli­gé de faire pro­fil bas

Les membres du RN finissent par accep­ter cette situa­tion à laquelle ils et elles ne s’attendaient pas. Et ils vont quit­ter la rue de la Herse bien avant midi. Une bonne leçon don­née aux parachuté·e·s et à ceux qui s’i­ma­ginent mar­gi­na­li­ser les défen­seurs et défen­seuses d’un vrai chan­ge­ment de société.

____________

1. Ce groupe s’est élar­gi à de nou­velles per­sonnes de tous âges s’engageant pour le Nouveau Front Populaire et la lutte contre les idées d’extrême-droite.

Nogent-le-Rotrou 22-06-2024 Marché Tractage Rassemblement National Bay Affiches Nouveau Front Populaire