Zenith Chartres Projet IllustrationNon, à la construc­tion du zénith au pôle gare !

La majo­ri­té muni­ci­pale de Chartres veut :

  • un équi­pe­ment spor­tif et cultu­rel en centre-ville avec un par­king payant
  • sur un ter­rain dif­fi­cile d’accès
  • avec 4 198 places donc surdimensionné
  • d’un coût exces­sif de 60 mil­lions d’euro

Quels sont les véri­tables risques ?

  • inévi­tables embouteillages
  • mul­tiples nuisances
  • creu­se­ment de la dette publique
  • chan­tier d’issue incertaine
  • ren­ta­bi­li­té illusoire

Oui, une salle de sport d’environ 2500 places est atten­due par les habi­tants de l’agglomération chartraine.

Oui, il est pos­sible de la pro­gram­mer sur un ter­rain bien des­ser­vi comme les abords de Chartrexpo avec un sta­tion­ne­ment gra­tuit.

Oui, elle peut être réa­li­sée rapi­de­ment avec un bud­get infé­rieur à 30 mil­lions d’euros.

Oui, des pro­jets répon­dant aux attentes des habi­tants peuvent être réa­li­sés au pôle gare

Le pay­sage de cette bande de terre qui relie le fau­bourg Saint-Jean à la rue Casanova doit être conçu glo­ba­le­ment comme un grand parc arboré.

Le pré­ver­dis­se­ment de cette emprise peut être lan­cé sans délai.

Libérée du pro­jet de « zénith » il est pos­sible d’y inté­grer har­mo­nieu­se­ment plu­sieurs équi­pe­ments publics, y com­pris la pla­te­forme mul­ti­mo­dale (gare routière).

Des ser­vices en lien avec la proxi­mi­té des trains et des cars sont attendus :

  • Logo Chartres Écologieune mai­son médicale,
  • une antenne administrative,
  • une crèche,
  • un garage à vélo, etc.
  • des bureaux,
  • Une bonne concer­ta­tion avec toutes les per­sonnes concer­nées devra com­plé­ter et défi­nir ces orientations.

Pétition lan­cée par Chartres Ecologie et adres­sée à Jean-Pierre Gorges, François Bonneau.

Pour signer, cli­quez ici !