Quand :
12 octobre 2018 @ 19 h 30 min Europe/Paris Fuseau horaire
2018-10-12T19:30:00+02:00
2018-10-12T19:45:00+02:00
Où :
DREUX
CinéCentre
Coût :
6,50 €

AVERN logo développé

Après le film, débat avec le réalisateur

Les robots : oppor­tu­ni­té ou menace pour l’emploi ?”

Un monde sans travail”

Philippe Borel

Philippe Borel

Un docu­men­taire de Philippe Borel (2017),
coécrit avec Noël Mamère

Résumé du film :

Le plein-emploi appa­rait comme le sym­bole d’un pas­sé révo­lu. Les machines “intel­li­gentes”, plus fiables et moins coû­teuses que les humains, sont en passe de nous rem­pla­cer tan­dis que l’essor des algo­rithmes contri­bue à une auto­ma­ti­sa­tion crois­sante du tra­vail. La pro­chaine cible de cette qua­trième révo­lu­tion indus­trielle : les cols-blancs, le cœur de la classe moyenne.
« Un monde sans tra­vail ? » mène l’enquête sur cette fin annon­cée du « tra­vail ». En France, en Belgique, en Suisse, dans la Silicon Valley et sur la côte Est des États-Unis, le film part à la ren­contre de cher­cheurs, d’entrepreneurs ou de lan­ceurs d’alerte au cœur de ce nou­veau monde confron­té à une frac­ture tech­no­lo­gique et sociale inédite.

 

 

 

Dans la presse

 

Le Monde

« L’humain est deve­nu une variable d’ajustement par­mi d’autres. Un fac­teur tou­jours moins impor­tant, parce que les machines sont tou­jours plus pré­pon­dé­rantes dans le sys­tème de pro­duc­tion du ­capi­tal. L’humain finit même par être per­çu comme le grain de sable qui fait que le sys­tème pour­rait ­dys­fonc­tion­ner », estime Daniela Cerqui, anthro­po­logue des sciences à l’université de Lausanne.

 

Télérama

Demain, à quoi res­sem­ble­ra le mar­ché du tra­vail ? La ques­tion mérite d’autant plus d’être posée que la robo­ti­sa­tion et l’automatisation de tâches s’accroît de jour en jour. En guise de réponse, ce docu­men­taire de Philippe Borrel, coécrit avec Noël Mamère, tente de cer­ner les évo­lu­tions déjà obser­vables dans dif­fé­rentes entre­prises, qu’il s’agisse de La Poste ou des plates-formes logis­tiques assu­rant la dis­tri­bu­tion de biens de consom­ma­tion à tra­vers la France. Tantôt les nou­velles tech­no­lo­gies conduisent à une dégra­da­tion du tra­vail, tan­tôt à une dis­pa­ri­tion du tra­vail tout court.