13 octobre : Manifestation aussi à Nogent-le-Rotrou

En dehors de Chartres, Nogent-le-Rotrou a été la seule autre ville du dépar­te­ment a avoir sa manifestation.

Nogent-le-Rotrou 13-10-2023 Manifestation Salaires Pensions Retraites Égalité HommesLe ren­dez-vous était fixé devant la gare de Nogent. Après les retrou­vailles (les grandes mobi­li­sa­tions contre la retraite à 64 ans ne sont pas oubliées), un groupe de plus de 50 per­sonnes a enta­mé une marche vers le centre-ville, en s’étoffant pour atteindre 70 per­sonnes. Les dra­peaux de trois confé­dé­ra­tions ornaient la voi­ture de tête, CGT, FO, FSU, mais l’appel local dis­tri­bué devant plu­sieurs entre­prises avait l’accord d’autres orga­ni­sa­tions syn­di­cales (CFDT, Solidaires notam­ment) et des Gilets Jaunes.

L’appel natio­nal concer­nait les salaires, le refus de l’austérité, une assu­rance-chô­mage plus pro­tec­trice, les ser­vices publics…

Les manifestant·e·s se sont fait entendre en par­ti­cu­lier pour exi­ger l’éga­li­té sala­riale hommes-femmes, autre bonne rai­son de des­cendre dans la rue. Un nou­veau texte à scan­der s’est écrit sur place :

« Les hommes, les femmes !

Partage du temps de travail,

et de la charge mentale,

pour un salaire égal. »

Les chiffres sont clairs : 79 % des emplois à temps par­tiel sont occu­pés par des femmes ; le dérou­le­ment de car­rière leur est très sou­vent défa­vo­rable, elles sont vic­times du ‘’pla­fond de verre’’. Parmi les travailleurs/euses rece­vant le SMIC, 5,5 % sont des hommes alors que les femmes sont 12,5 % à devoir se conten­ter de ce maigre salaire. De plus, salaire aujourd’hui plom­bé par les aug­men­ta­tions des prix des éner­gies, des loyers et des charges, de l’alimentaire, des frais sco­laires, etc.

Avant la prise de parole finale, ‘’Le Chant des Ouvriers’’ pro­po­sé par Denis Robert a été chan­té par quelques membres du Chœur des Hautes-Planches, accom­pa­gnés, pour le refrain, par les manifestant·e·s. À apprendre pour la pro­chaine manif !

 

Une action d egrève en cours dans l’entreprise GESTAMP au Theil-sur-Huisne

 

Nogent-le-Rotrou 13-10-2023 Manifestation Salaires Pensions Retraites Égalité HommesAu nom de l’intersyndicale, Patrick Schweizer (CGT) a infor­mé sur un mou­ve­ment de grève dans l’entreprise GESTAMP du Theil-sur-Huisne, dans l’Orne. Trois équipes de travailleurs/euses ont mené 24 heures de grève d’affilée : ils ont décou­vert que la ”prime Macron”* était cette année réduite de moi­tié com­pa­ra­ti­ve­ment à ce que l’entreprise leur avait ver­sé en 2022. Ils/elles ont obte­nu une nou­velle ren­contre avec la direc­tion de l’entreprise. C’est donc une action à suivre et à soutenir.

____________

Note * : La Prime Macron a été créée par le pou­voir en 2018, à la suite des reven­di­ca­tions du mou­ve­ment des Gilets Jaunes. C’est main­te­nant la PPV : prime de par­tage de la valeur. Depuis juillet 2022 les employeurs sont exo­né­rés des coti­sa­tions et des contri­bu­tions sociales.