Quand :
2 décembre 2019 @ 20 h 00 min Europe/Paris Fuseau horaire
2019-12-02T20:00:00+01:00
2019-12-02T20:15:00+01:00
Où :
CHARTRES - Les Enfants du Paradis
13 place de la Porte Saint-Michel
Coût :
7,80 € (hors réductions)
Contact :
Asssociation d'Amitié Franco-Vietnamienne d'Eure-&-Loir

Logo lumineux Les Enfants du paradis

Logo Association d'Amitié Franco-Vietnamienne

Agent Orange, une bombe à retardement [Affiche]

Agent Orange, une bombe à retardement”

Un film de Thuy Tien-ho et Laurent Lindebrings (2013)

 

Présentation du documentaire

De 1961 à 1971, l’armée amé­ri­caine a déver­sé sur le Sud-Vietnam des mil­lions de litres de défo­liants très toxiques. Dont le tris­te­ment célèbre Agent orange, conte­nant de la dioxine et prin­ci­pa­le­ment four­ni par Monsanto.

Une arme de guerre qui conti­nue aujourd’hui à rava­ger la flore, la faune, les popu­la­tions. Selon la Croix-Rouge viet­na­mienne, entre 2 et 3 mil­lions de per­sonnes sont tou­chées : par­mi elles, au moins 800 000 Vietnamiens, lour­de­ment han­di­ca­pés ou ayant de graves pro­blèmes de san­té (mala­dies sys­té­miques, car­diaques, pul­mo­naires, leu­cé­mies, can­cers…). Des sol­dats (amé­ri­cains, aus­tra­liens, néo-zélan­dais, sud-coréens) ont éga­le­ment été conta­mi­nés. Mais si les vété­rans amé­ri­cains ont été indem­ni­sés en échange de l’arrêt de toute pour­suite judi­ciaire, les vic­times viet­na­miennes, elles, n’ont rien perçu…

Pour récla­mer jus­tice, les asso­cia­tions Orchidées et Orange Dihoxyn ont pro­duit ensemble un film : Vietnam : Agent orange, une bombe à retar­de­ment. Il s’agit aus­si de mieux faire connaître ce dos­sier dra­ma­tique et émi­nem­ment poli­tique à l’opinion publique inter­na­tio­nale et de récol­ter des dons en vue de construire un centre d’accueil et d’accompagnement pour les victimes.

La bande annonce

 

La pro­jec­tion sera sui­vie d’un débat ani­mé par la réa­li­sa­trice Thuy Tien Ho, en pré­sence de Tran To Nga, auteure du livre « Ma terre empoisonnée»Ma Terre empoisonnée [Couverture]

Thuy Tien-ho et Laurent Lindebrings

Thuy Tien-ho et Laurent Lindebrings lors d’un débat

Tran To Nga [Photo Julien Faisimagne]

Tran To Nga